Parc national du site de Mercantour/Sites et randonnées

COORDONNÉES :

picto-letter Haute vallée de le Tinée – Maison du Parc
06660 ST ÉTIENNE DE TINEE
picto-tel 04.93.02.42.27
arobase mercantour@wanadoo.fr
siteweb www.parc-mercantour.com

logo-parc

Le parc national DU MERCANTOUR :

Le caractère exceptionnel du site du Mercantour a justifié en 1979 son classement comme Parc national, appellation reconnue dans le monde entier comme le plus haut niveau de qualité et de protection des espaces naturels remarquables.

Le territoire du Parc national est composé d’une zone cœur de 685 km2, consacrée en priorité à la nature, et d’une zone d’adhésion de 1463 km2 comprenant 28 communes. Les missions du Parc national s’exercent dans ces deux zones et se complètent afin de faire du Mercantour un espace d’harmonie entre protection, découverte, développement local et respect des activités traditionnelles.
Partout, la nature mérite attention et respect : mieux vaut admirer que cueillir, observer discrètement que déranger …

Le territoire du Parc national est composé d’une zone coeur de 685 km2,

consacrée en priorité à la nature

Réglementation :

JE NE DOIS PAS :

- Cueillir ou ramasser des plantes (herbes, fleurs, arbustes…), prélever des animaux, des minéraux ou des fossiles.

Emmener mon chien en promenade, même s’il est tenu en laisse. (Les chiens des bergers sont une exception dans la mesure où ils sont une nécessité de travail pour eux et leur troupeau.)

Utiliser le véhicule en dehors des voies autorisées (ni voiture, vélo, moto, quads…).

Faire du bruit ou utiliser un appareil sonore pour respecter la tranquillité des animaux sans les effrayer.

M’arrêter en bivouac, camper à moins d’une heure de marche d’un accès routier, installer ma caravane ou mon camping-car, afin de préserver la beauté des sites naturels.

- Laisser derrière moi des déchets, quels qu’ils soient (papier, mégot de cigarette, chewing-gum, …) afin de ne pas polluer cet environnement unique.

Faire du feu afin d’éviter tout risque d’incendie et les dégradations du sol.

Introduire des armes ou des munitions. Les animaux sont protégés. Ils sont une part essentielle à notre biodiversité mondiale.

Effectuer des survols à moins de 1000 mètres du sol (parapente, ULM, planeur, hélicoptère, vol à voile, deltaplane, etc.)

Le col de la Bonette :

  • Col de la Bonette

    Col de la Bonette

  • Col de la Bonette

    Col de la Bonette

Cette route reliant Nice à Briançon a été classée le 18 août 1860 par Napoléon III. Le tracé d’aujourd’hui a été inauguré le 1er octobre 1961 et a subi de nombreux aménagements depuis.

Côté Haute Tinée, depuis le lieu-dit le Pont haut on entre dans la zone centrale du Parc National du Mercantour. Cet espace national est réglementé. La cascade de Vens, les hameaux, les forêts de mélèzes au vert profond, les pentes fleuries et ensoleillées, les cimes rapprochées vous emmèneront à la Cime de la Bonette (2 802 m).
Le panorama y est grandiose, la vue sur les Alpes du Nord et le Mont Viso en Italie est magnifique ….

A la fin du mois de juillet, se déroule tous les ans le pèlerinage de Notre Dame du Très Haut. Cette stèle a été construite le 12 août 1963 en mémoire des prières exaucées, par les habitants des villages en exode, dans les années 1940, pour que leurs maisons soient épargnées.

Lors de votre ascension, vous pourrez apercevoir des troupeaux des bergers transhumants qui restent en estive du mois de juin au mois d’octobre.

Les lacs de Vens :

Situé à 2 475 mètres d’altitude, après 2 h 30 de marche au départ du hameau du Pra, vous découvrirez au fur et à mesure de votre ascension de splendides paysages, le passage de quelques mouflons ou chamois.

Ce circuit vous amène sur un plateau où se trouve la maison forestière de Tortisse, de là vous apercevrez les arches de Tortisse formant une spirale.

Puis, en continuant sur votre gauche vous atteindrez le Col de Fer qui surplombe les 3 lacs de Vens.
Une fois arrivé aux lacs, un refuge de montagne y est implanté pour permettre à de nombreux randonneurs de se reposer et d’apprécier une soirée près des étoiles.

  • Les lacs de Vens

    Les lacs de Vens

  • Les lacs de Vens

    Les lacs de Vens

Le lac de Rabuons :

  • Le lac de Rabuons

    Le lac de Rabuons

  • Le lac de Rabuons

    Le lac de Rabuons

Au sommet à 2 523 mètres d’altitude, un refuge accueille les randonneurs auprès d’un poêle à bois pour les soirs de tempête ou sur une terrasse panoramique pour les jours de beau temps.

Pour accéder à ce superbe lac, il faudra grimper pendant près de 4 h dans la vallée de la Tinée, un peu plus haut que les lacs de Vens, proche mais sur un autre versant de montagne.
C’est le plus grand lac de la région et le mont qui le surplombe “le mont Ténibre” culminant à plus de 3000 m, le plus haut des Alpes du Sud.

Randonnée sensationnelle, et paysages grandioses !

Le village de Saint Étienne de Tinée est le point de départ de nombreuses randonnées pédestre dans le Parc National du Mercantour.
Des guides et accompagnateurs en montagne vous proposent des sorties organisées par thème pour vous faire découvrir la faune et la flore environnantes.

guide David FULCONIS guide Gérard CARATTI guide Emile FABRE
picto-tel-blanc 06.31.50.73.68 picto-tel-blanc 06.77.80.58.33 picto-tel-blanc 06.83.84.97.13